Mesures prises en raison de la sécheresse

Home » Vie locale » Mesures prises en raison de la sécheresse

le 6 Oct 11 • par

L’arrêté préfectoral du 28 septembre 2011 a instauré des mesures de vigilance, de restriction et d’interdiction pour certains bassins versants. Il a par ailleurs classé le département sous le régime de la restriction concernant les usages non prioritaires, à l’exception du bassin de l’Oudon qui était classé en interdiction.
L’absence de précipitations significatives des dernières semaines, et les températures supérieurs aux normales saisonnières, entrainent une détérioration des écoulements et des débits des cours d’eau. Ainsi, les débits des cours d’eau les plus sensibles continuent de diminuer et la situation de la Loire est préoccupante, ce qui nécessite de classer les usages non prioritaires en interdiction, conformément à l’arrêté cadre en vigueur dans le département.
Le 04 octobre 2011, le préfet a donc modifié les mesures qui restreignaient jusqu’à ce jour, tant les prélèvements susceptibles d’être opérés dans les eaux superficielles, que l’usage de l’eau des réseaux publics :
• 6 bassins sont désormais classés en Vigilance, 7 bassins sont en Restriction et 4 bassins sont placés sous le régime de l’Interdiction.
• Cet arrêté classe les usages non prioritaires de l’eau sous le régime de l’interdiction dans l’ensemble du département de Maine-et-Loire, à l’exception du bassin de la Moine classé en restriction.

MESURES CONCERNANT LES PRÉLÈVEMENTS EN EAUX SUPERFICIELLES
Les 6 bassins versants classés en Vigilance sont dorénavant :
– L’Erdre – L’Hyrôme
– La Sèvre Nantaise – La Loire (nouveau)
– L’Authion (nouveau) – Le Lathan (nouveau)
Sur ce territoire, tous les usagers sont appelés à faire preuve d’économie et à limiter leurs prélèvements d’eau.

Les 7 bassins versants classés en Restriction sont les suivants :
– L’Evre – Le Couasnon
– La Romme – La Thau
– La Moine
– Le Thouet (nouveau)
– L’Argenton

Les mesures du niveau de restriction, définies dans l’article 6 de l’arrêté cadre du 2 mai 2011 relatif aux étiages, sont :
– l’interdiction tous les jours de 10 heures à 20 heures de tout prélèvement dans les cours d’eau, leurs affluents, leurs nappes d’accompagnement, dans les plans d’eau sur cours d’eau et les plans d’eau durant le temps où ils sont alimentés par les cours d’eau.
– l’interdiction de toute manoeuvre de vannes et d’ouvrages de moulin ou de retenues au fil de l’eau, sur le cours d’eau principal et ses affluents.

Ce même arrêté classe en Interdiction 4 bassins versants :
– Le Brionneau – L’Aubance
– L’Oudon – Le Layon (nouveau)

Les mesures du niveau d’interdiction, définies dans l’article 7 de l’arrêté cadre du 2 mai 2011 relatif aux étiages, sont :
– l’interdiction totale des prélèvements dans les cours d’eau, leurs affluents, leurs nappes d’accompagnement, les plans d’eau sur cours d’eau, ainsi que les plans d’eau durant le temps où ils sont alimentés par les cours d’eau.
– l’interdiction de toute manoeuvre de vannes et d’ouvrages de moulin ou de retenues au fil de l’eau, sur le cours d’eau principal et ses affluents.

POUR LES USAGES NON PRIORITAIRES DE L’EAU
Le régime de la interdiction est instauré pour les usages non prioritaires dans l’ensemble du département de Maine et Loire, à l’exception du bassin de la Moine classé en restriction.
Dans le département, le remplissage des piscines privées, le lavage des bâtiments et voiries, l’arrosage des espaces verts (y compris terrains de sport), le lavage des véhicules hors stations professionnelles, l’alimentation des fontaines et des jets d’eau en l’absence d’un dispositif de recyclage sont interdits chaque jour, dans l’ensemble du département. Dans le bassin versant de la Moine, cette interdiction s’applique uniquement entre 10 heures et 20 heures.

Pin It

Tags: , , ,

Autres articles

Comments are closed.

« »

Scroll to top
Scroll to top