Exposition Herbes des rues, belles et rebelles

Exposition Herbes des rues, belles et rebelles

Home » Vie locale » Exposition Herbes des rues, belles et rebelles

le 24 Fév 18 • par

Au cœur des basses vallées, Villevêque est reconnue pour la qualité de son environnement. L’entretien et la préservation de la richesse de cet héritage naturel mobilisent nos services jusque dans le bourg du village. Avec l’application du « 0 phyto », les végétaux se réapproprient les trottoirs. Pourtant ces herbes, belles et rebelles, sont parfois mal considérées. Et si on les regardait autrement ?

Depuis le 23 février dernier et jusqu’au 31 mars, l’exposition « Sauvages des Rues, belles et rebelles » vous montre une cohabitation réussie avec les herbes sauvages dans nos villes, bourgs et villages.

19 panneaux installés par les services municipaux dans les rues et sur lesquels sont mis à l’honneur la flore sauvage de notre région. Il ne s’agit pas ici de la flore rare et protégée mais de celle que l’on rencontre communément près de chez soi. Celle qui cohabite de façon plus ou moins heureuse avec chacun d’entre nous en fonction de l’image qu’elle nous renvoie.

Ici un géranium en gros plan, là une giroflée ou un pissenlit… voilà quelques unes des plantes prises par l’objectif de Dominique Drouet, photographe professionnel qui a parcouru les rues et ruelles de nos communes pour nous les offrir grandeur nature !….Comme pour dire … N’ont-elles pas quelque chose de beau, de mystérieux ces plantes que l’on nomme à la va-vite « mauvaises herbes » ?

Sur chaque photographie, vous pourrez découvrir un extrait de poème, une citation issue de la littérature locale ou de savoirs populaires en lien l’image plein cadre.

Villevêque, valorisé de deux fleurs au label Villes et Villages fleuris,  travaille en relation étroite avec les services des espaces verts afin de répondre aux enjeux environnementaux et de qualité de vie.

Avec l’interdiction des produits phytosanitaires, de nouvelles techniques de gestion de l’espace sont en œuvre. Il ne s’agit pas ici de se laisser « envahir » mais de laisser plus de place à certains endroits à ces herbes, là où avant la tolérance zéro était de mise.

Ces modifications de regard s’accompagnent de concepts nouveaux liés à l’écologie urbaine qui ont d’abord émergé dans les grandes villes ces dernières années et qui progressent dans les communes plus rurales.

D’autres actions seront proposées prochainement dans le cadre de Nature en fête en mai prochain. Et n’oubliez pas la classique mais tant attendue randonnée des Goganes le 8 avril prochain !(sur inscription au 06 76 29 73 66 – 3€).

L’exposition « Sauvages des Rues » est une initiative du Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement Loire Anjou. www.cpieloireanjou.fr

Pin It

Tags: , , , , , ,

Autres articles

Comments are closed.

« »

Scroll to top
Scroll to top