Écourues sur le Loir, la rivière se vide

Écourues sur le Loir, la rivière se vide

Home » Vie locale » Écourues sur le Loir, la rivière se vide

le 7 Nov 16 • par

A une période où généralement le niveau des eaux du Loir est généreux vous constatez au contraire que la rivière est basse : rien d’anormal, ce sont les écourues.

Afin d’assurer des conditions optimales de travail pour la réfection du barrage de Pont sur le Loir (communes Briollay/Villevêque), des manœuvres de pertuis ont déjà été effectuées par le Département au niveau de Villevêque et Corzé. Cette manœuvre entraîne une baisse du niveau du Loir. Les pertuis seront refermés à partir de la semaine 45, voire 46 selon les conditions hydrauliques.

Écourues, c’est quoi ? : ce terme local désigne l’abaissement de la rivière ou de certains biefs après l’ouverture des barrages, voire la mise à sec de certaines parties du cours d’eau. Les écourues sont également nommées « chômage des voies d’eau ».

Les écourues : source d’inspiration.
Usagers ou riverains du Loir, profitez de ce moment pour découvrir l’autre visage de la rivière (page des itinéraires de randonnées). En 2012, le poète Erwann Rougé, en résidence d’écriture à Villevêque, s’est inspiré des écourues du Loir dans son livre d’artiste « L’Écourue » en collaboration avec le peintre Ali Silem. Le livre est à la bibliothèque de Villevêque.

 

L’Ecourue : poèmes Erwann Rougé, sérigraphies Ali Silem

L’Ecourue : poèmes Erwann Rougé, sérigraphies Ali Silem

L’info en + : site de l’observatoire de l’eau en Anjou – site du département de Maine-et-Loire

 

 

Pin It

Tags: , , ,

Autres articles

Comments are closed.

« »

Scroll to top
Scroll to top