Les fantasmagories picturales d’Y. de l’Avouillette

Les fantasmagories picturales d’Y. de l’Avouillette

Home » Kiosque » Les fantasmagories picturales d’Y. de l’Avouillette

le 23 Oct 13 • par

Autodidacte passionné…

Y.de l’Avouillette découvre la peinture en 2001…

« J’ai pris pour la première fois le pinceau, quelques tubes de peinture, une toile et le chevalet en voulant absolument  peindre la Loire. Mais voilà, elle coula hors de ma toile… J’ai voulu peindre l’oiseau que je trouvais très beau… mais au  moment où je le dessinais, il s’envola aussitôt…ne  me laissant que son gazouillis, et ses couleurs… J’ai essayé de dessiner un poisson…d’un bond, il sauta le cadre pour retourner dans la Loire… Il me fallait apprendre, regarder, comprendre et m’exprimer par le figuratif… ! »

Y  de l’Avouillette ignore encore qu’en ce lieu vient de démarrer la plus grande aventure de sa vie au sens artistique et que celle-ci l’emmènera vers des contrées introspectives jusqu’alors inexplorées. Une peinture profondément gestuelle, spontanée, dictée par son instinct et sa passion. C’est aussi l’aboutissement de démarches osées – expérimentales – réfléchies, pas toujours voulues, déstructurant les formes pour mieux les appréhender.  Le fait de me retrouver face à une toile blanche et de laisser  mon imagination …jouer avec les outils, les textures, les couleurs, la lumière, et l’inconnu…. en écoutant de la musique, voilà les forces essentielles de mes instants de création picturale et c’est toujours une joie d’arriver à un résultat à partir de mon propre imaginaire.

Exposition au moulin de Villevêque du 9 au 24 novembre 2013
Entrée libre le vendredi, samedi et dimanche de 14h à 18h en présence de l’artiste
Pin It

Tags: , ,

Autres articles

Comments are closed.

« »

Scroll to top
Scroll to top